Revenir à la page d'accueil

Définition d'économiser : sauver des tirelires cochon innocentes

Comment faire des économies ?

C'est très difficile de réussir à faire des économies, surtout quand on est limité en terme de budget. Pumpkin te propose différentes astuces ultra simples pour réussir à mettre de côté.

Point of vue : C'EST LA CRISE et on n'est pas encore en fin de mois. Non ceci n'est pas un scénario catastrophe mais bel et bien la réalité. Et pourtant, ce n'est pas la première fois que ça arrive... Chaque mois tu te promets de faire plus attention et chaque mois tu craques et valides 150€ de panier dès le premier jour de paye. Évidemment, on ne te jette pas la pierre... pas du tout même. 😬 Du coup pour se soutenir entre dépensiers frénétiques vivant bien au-dessus de leurs moyens, on a décidé de chercher des tips pour économiser et te les refiler. Oui c'est généreux oui. En même temps on ne peut pas t'offrir beaucoup plus là tout de suite. Le milieu de mois, ça fait mal à tout le monde.

Comment économiser sans se priver ?

Évite le célibat

Évidemment, on plaisante.

On ne te pousse absolument pas à sauter dans les bras de la première âme charitable acceptant de partager son loyer, mais c'est vrai qu'on s'est rendu compte que la vie dans notre société est plus facile quand tu es à 2.
Étant célibataire, tu as aussi besoin de tes m² pour vivre. L'électricité, c'est plus facile de l'utiliser quand tu peux diviser son prix. Comme toutes les mères de France le disent souvent (et une certaine publicité) : "c'est pas Versailles ici !". Et pareil pour les factures internet, les assurances, l'eau et même Netflix, oui oui !

Sur le coup, on peut se réconforter en se disant que faire des courses pour un c'est plus simple que faire des courses pour deux. Mais là, une pensée sombre vient noircir le tableau : tu vois une sublime machine à laver qui irait parfaitement avec ton désir de cesser les allers-retours au pressing du coin. Stupeur quand tu retournes l'étiquette indiquant le prix. Diviser par deux ce chiffre serait tout à fait raisonnable, mais tout.e seul.e... Et là, les idées se bousculent dans ta tête. Si un jour tu veux franchir le pas et enfin obtenir une voiture, comment est-ce que tu pourras faire ? Et si un jour tu as cette fameuse voiture, comment tu vas payer l'essence ? Et si un jour tu as l'argent pour l'essence qui te dit que tu auras la maison qui va avec ? Oh que oui, tu l'as compris, on va en parler : si tu veux faire un emprunt auprès de ta banque, ça va être très difficile d'obtenir le prêt pour la villa/jacuzzi/Tesla que tu mérites tant.

Alors certes, être célibataire est un choix qu'on valide à 100 % (Self Love Club), mais ce serait top que la société aligne les planètes de ce côté. 🙃 D'après une étude américaine un foyer composé d'une personne dépense 28% de plus qu'un foyer composé de deux personnes. Ça pique.

2 jeunes femmes en road trip

Voici une liste non exhaustive de tips qui t'aideront à t'échapper des désagréables moments du célibataire vivant au milieu de couples :

• Tu peux payer Netflix et proposer à un.e pote de payer Spotify. Vous partagez et ça renforce même les liens d'amitié à ce qu'il paraît.

• Si tu vis seul.e et que tu n'en peux plus de payer si cher pour finalement taper la discut' à tes plantes, pourquoi pas se renseigner sur les colocs ? Un bon moyen de faire des économies et aussi de rencontrer de nouvelles personnes !

• En voyage : les road trips sont trop cool, mais évidemment à 1 tout est plus compliqué (le prix de la chambre d'hôtel, du taxi, de l'excursion...). Essaye d'embarquer un.e pote avec toi. Et si ce n'est pas possible, penche plutôt pour des auberges de jeunesse, des excursions de groupe et les transports locaux. Il y a aussi des agences de voyages existantes pour voyager seul.e et rencontrer des globe trotteurs dans la même situation.

Évite tes amis

Encore une fois, c'est une blague.

Mais ça arrive souvent de se retrouver dans des situations délicates auprès de ceux qu'on apprécie tant. Par exemple, vous êtes attablé.e.s au restaurant. Tu as hésité à venir parce que c'est vraiment chaud niveau finances en ce moment. Tu te dis que c'est difficile de trouver une date entre les emplois du temps de chacun, donc tu cèdes. Mais tu y vas avec l'intention de limiter les dégâts. Tu prends donc de l'eau en carafe et pas le super Sauvignon* comme tout le monde. Tu évites le menu "entrée, plat, dessert, dégustation, café gourmand, digeo*, fromage et jap à volonté" et tu penches pour des haricots sans beurre. Le repas se déroule, tout le monde s'esclaffe, quand arrive le serveur muni de l'addition. Là tu rigoles moins. Mais quand tu entends la phrase fatidique "on partage ?" c'est carrément l'arrêt cardiaque. Tu n'as pas le temps de lancer un "euh bof non ?" que le serveur tend déjà le TPE** à ton pote en bout de table. Et puis ça s'enchaîne si vite que même tes gouttes de sueur semblent tomber lentement. Et là tu finis avec le TPE dans les mains, une addition monumentale pour des haricots nuls. Tu t'es fait.e avoir.

Un groupe d'amis t'invitant dans leur guet-apens.

La morale de cette histoire que tu ne connais que trop bien, c'est qu'il faut communiquer avec ses potes. Même si ce n'est écrit nulle part que discuter de ta situation financière avec les copains te fera gagner de l'argent (ce serait trop beau), au moins ça te fera économiser. On sait qu'en France parler d'argent est encore et toujours très tabou, mais crever l'abcès peut t'éviter ce genre de guet-apens. Tes amis seront peut-être aussi de bons conseils et sûrement plus compréhensifs que tu ne le crois. Et comme ça, à la prochaine cagnotte pour un cadeau commun, tu ne passeras pas pour un rat (cagnotte où les gens mettent en couple donc font semblant d'avoir mis beaucoup alors que c'est divisé par deux, on vous voit hein).

Évite de valider ton panier

Par contre, là, c'est pas des lol.

Tu sais, ce premier jour de salaire, où tu es tout.e ému.e face à un compte en positif. On sait très bien que tes premiers réflexes de surconsommateur.rice inventéré.e vont être de remettre vite fait bien fait ce compte en négatif. Mais calme-toi cow-boy, pose cette carte de crédit. Nous aussi on a envie de soigner nos crises existentielles à coup de shopping compulsif. Nous aussi on se dit que c'est enfin le bon moment pour craquer pour cette chemise à frange et le pantalon à froufrous qui va avec. Nous aussi...

Mais il existe des techniques pour lutter contre tes démons intérieurs. 👇

Grosse hésitation d'une jeune femme avant de valider son panier.

Tips 1️⃣ : laisse-toi une journée avant de valider ton panier. Comme ça tu réfléchis si tu en as vraiment besoin (surtout si tu fais du shopping avant de dormir, la nuit porte conseil).

Tips 2️⃣ : dans le même style tu attends le nombre de jours correspondant au prix du produit (un jean à 50€ = 50 jours d'attente). Mais même nous on trouve cette situation un peu extrême, sachant que 50 jours après, on aura forcément oublié l'existence de l'article dans le panier (le panier aussi l'aura oublié).

Tips 3️⃣ : si tu dois acheter le dernier objet tendance à la mode, vérifie si tu le désires tant parce que c'est un objet à la mode justement, ou parce que ça te plaît pour de vrai de tout ton coeur. Est-ce que c'est assorti avec ce que tu possèdes déjà ? Si oui, tant mieux, c'est que ça matche dans ta configuration. Si non, pense à tous les autres achats qui vont suivre pour que tu puisses accompagner cet objet/vêtement/énième plante.

Comment économiser des sous sans devenir fou ?

Les alternatives pour ton panier

Pour le shopping :

On sait que les marques d'upcycling*** ne sont pas forcément les plus économiques, mais tu as d'autres moyens pour conforter ton petit porte-monnaie. Tout ça en l'associant à ta conscience écologique. ☝️

Pendant tes séances shopping, si une pièce te plaît mais qu'elle ne rentre pas dans ton budget, tu peux te tourner vers d'autres plateformes. Cela peut être des sites de revente, où le vêtement que tu cherches se trouve peut-être, ou encore tu peux y trouver un équivalent (voire une pièce encore mieux et moins chère). Exemple : Vinted. 😉 Et vu que c'est de la seconde main, tu culpabiliseras moins de céder à tes pulsions de fashion victim (à lire avec l'accent français évidemment).

Autre option pour économiser : retourner aux bonnes vieilles friperies. Alors évidemment, le gain de temps n'y est pas, vu que tu dois fouiller et fouiller pour dénicher la perle rare. Mais en fin de compte, quand tu payes 12€ tes 6 articles, que tu as trouvé des pièces de collection, ou encore que tu as découvert des originaux vintages copiés par la mode d'aujourd'hui et bien c'est la tête haute que tu sors de la boutique. Haute comme ton PEL à l'heure actuelle. Il y a même des e-shops vintages désormais, si tu n'as pas non plus envie de passer l'aprèm en boutique. Donc, encore plus simple pour apprécier ton shopping sans culpabiliser (et sans contribuer à la maltraitance d'un peuple 👀).

Pour tes courses :

Pareil quand tu fais tes courses. Déjà, évite de les faire avant de manger. Tu sais quand tu as bien faim et que toute la nourriture dans les rayons te fait baver. Tu ne mangeras pas tout, on le sait, tu le sais, le caissier le sait. Et de plus, tu t'en voudras au moment de payer quand tu verras la tête de l'addition.

Personne faisant ses courses au supermarché.

Il y a aussi des applications qui te permettent de récupérer de la nourriture qui va être jetée dans les supermarchés près de chez toi. Tu les récupères à un petit prix et tu évites un gaspillage supplémentaire. Par exemple, tu as Too Good to Go ou Phenix pour ça !

Il existe des sites internet te permettant de récupérer des "légumes moches". Ces légumes pourtant très bons mais jugés pour leur forme disgracieuse (roh les normes sociétales). Tu peux donc faire des courses à moindre coût, en sauvant des bébés carottes discriminées.

Bon évidemment il y a d'autres techniques, comme les codes promos (de plus en plus répandus sur les plateformes de livraison de courses et très fréquentes sur les eshop), les soldes, le Black Friday, le troc entre potes, la location de vêtements... Tu connais sûrement déjà ces astuces mais sans avoir le réflexe de chercher, au cas où tu pourrais gratter quelques euros sur ton addition de fin.

Organiser ses dépenses

Comme c'est souvent difficile de gérer où l'argent va, il existe des astuces toutes simples pour contrôler son budget !

Astuce #1 : dès que tu reçois ton salaire, mets de côté. Demande à ta banque quel compte est le plus intéressant pour faire fructifier ton argent (un Livret A, un compte épargne, un PEL...). À chaque début de mois, tu te fixes une somme à transférer directement sur ton autre compte. Le mieux est de le faire dès l'obtention du salaire et non d'attendre la fin du mois pour voir ce que tu as pu économiser. Déjà parce qu'il ne restera sûrement plus grand chose en fin de mois, mais aussi parce que ça t'aide à relativiser sur tes réelles possibilités de dépense durant le mois (et donc, éviter de valider ton panier sur un coup de folie).

Astuce #2 : répartir ses dépenses dans des enveloppes. Il faut calculer en amont ton budget et catégoriser tes sorties d'argent. Chaque enveloppe représente un budget. Cela peut être pour l'électricité, le gaz, l'eau, mais aussi Netflix, Spotify ou autre, ainsi que tes sorties, tes activités culturelles, etc. Sur chacune des enveloppes, tu écris le nom de la catégorie. Tu y mets ton argent en liquide dedans. Tu peux comme ça contrôler tes dépenses et voir où tu en es dans ton budget (parce qu'on connaît le "si je check pas mon compte en banque, je peux pas être pauvre").

Cashback Card Pumpkin ainsi que le solde Pumpkin depuis l'application.

Si tu as la phobie des enveloppes (ça peut arriver), tu peux aussi profiter de ton solde Pumpkin pour faire des économies : tu vires sur ton application le montant maximum dont tu disposes pour vivre la semaine. Avec ta Cashback Card, tu fais tes dépenses du quotidien. Comme ça, tu peux suivre instantanément tes dépenses (étant donné qu'il n'y a pas de délai de mise à jour de ton solde), mais aussi respecter ton budget. Tu peux tout à fait combiner cette technique à celle des enveloppes si tu n'as pas envie de te promener avec trop de liquide sur toi. 🤷🏽‍♀️ Elle peut être la carte dédiée à ton budget, à tes soirées, à tes voyages...

Comment économiser son argent grâce au cashback

Pour revenir à la Cashback Card dont on te parlait juste au-dessus, s'en servir n'est pas qu'avantageux pour contrôler ses dépenses. Prendre une carte de débit qui bénéficie de cashback te permet aussi de gagner des sous ! Tu dépenses pour tes besoins du quotidien, comme d'habitude, sauf que cette fois tu récupères un pourcentage sur ton addition. Cette carte est :

• Utilisable où tu veux.

• Le cashback arrive instantanément sur ton solde.

• Tu peux le re-dépenser dans n'importe quel commerce de ton choix.

• Elle est à 0€/mois.

Personne heureuse car elle vient de recevoir du cashback sur son solde Pumpkin.

Petite astuce : tu peux amener tes potes dans des endroits où il y a du cashback (les restaurants, bars, supermarchés...). Tu avances les frais aux autres, comme ça tu récupères du cashback et eux te remboursent. Libre à toi de leur parler de la réduction que tu as pu (leur) obtenir grâce à cette technique. 😉 Ce qui est d'autant plus pratique que nous avons du cashback local, c'est-à-dire dans les commerces de proximité (et ça c'est rare). Donc, check sur la maps (dans l'onglet "Cashback" de ton application) pour voir si les commerces de ton quotidien sont concernés.

Au final, que les temps soient durs ou non, c'est toujours un bon réflexe que de faire des économies. Tu peux appliquer ces petits tips même si tu t'en sors bien en ce moment. 😉 Encore une résolution difficile à tenir mais qui peut te sauver si tu prends l'habitude de faire ça ! Et qui sait, tu réussiras peut-être tellement à économiser que tu pourras accomplir ton rêve d'acheter un jacuzzi rose à froufrous.

*La consommation d'alcool est dangereuse pour la santé. À consommer avec modération.

**Le TPE ou Terminal de Paiement Électronique est la machine qui te permet d'effectuer des transactions par carte bancaire, instantanément.

***Pratique qui favorise la récupération d'objets, tissus ou produits usagés pour leur offrir une seconde vie.

- Gonza

Jette un œil là-dessus